Remerciements pour la saison estivale 2012

 

 

Merci à notre clientèle qui a su venir encourager « Le Noël du Campeur » à l’été 2012. Au plaisir de vous revoir l’an prochain !

Robert et Léonie Goyette, propriétaires et producteurs

 

Merci à tous pour ce fabuleux été!

Merci à vous cher public d’avoir été si nombreux et enthousiastes. Merci à vous, extraordinaire équipe! Vous êtes fantastiques. Merci à Charles Maheux et Benoît Grégoire pour votre incroyable présence. Merci finalement à Robert et Léonie pour ce privilège exceptionnel.

À l’été prochain!

Hugo Turgeon et Julie Daoust, co-directeur artistique, et toute l’équipe.

 

Merci aux comédiens et aux concepteurs :

Hugo Turgeon – co-directeur artistique et co-auteur et metteur en scène, Julie Daoust – co-directrice artistique et co-auteure et comédienne, François-Étienne Paré – comédien, Isabelle Drainville – comédienne, Catherine De Sève – comédienne, François Gadbois – comédien, Mathieu Gertin – assistant metteur en scène, Serge Thibodeau – décor, Pierrick Fréchette – costumes et accessoires, Jean-Sébastien Roux – Musique, Catherine Ruel – chorégraphie, Hugues Alexandre – éclairage et régie, Arsenio Coroa – photographe

 

Merci à nos fidèles employé(e)s :

Jennifer Cabana, Maryse St-Pierre, Manon Dupont, Nancy Viel, Annie Daniel, Maryse Lacasse, Rachel et Mari-Lou Tougas, Brandon Rodrigue et Suzie Mallette

 

Merci pour votre collaboration :

Communications Hélène Faubert, Maître Traiteur Cowansville, Acoustix Québec, Marie Michaud , Vital Fréchette, Charlotte Guilbert, Conservatoire d’Art Dramatique de Montréal, Benoît Grégoire, Sébastien du Théâtre de Quat’Sous

 

Merci à nos commanditaires / partenaires :

Canadian Tire de Cowansville, Rona Lévesque Cowansville, Ville de Cowansville, Nettoyeur Cowansville, Radio M105, Radio Boom Fm, Journal Le Guide, Journal La Voix de l’Est, Atuvu.ca, Amaro – eau de source, Germain Larivière, Groupe Goyette, Société de développement des entreprises culturelles du Québec, Association des producteurs de théâtre privé

 

Merci à nos commanditaires du « 5 à 6 terrasse » pour vos prix de présence :

Club de Golf Cowansville, Restaurant Bon, Arbre Sutton, Restaurant Le Canard Gourmand, Restaurant Il Castello de Sweetsburg, Molson – Coors, Zoo de Granby, Euro-Spa, Restaurant Le Coq Rôti, Papeterie Cowansville

Entrevue avec Julie Daoust et Hugo Turgeon – co-auteurs et directeurs artistiques du Théâtre d’été

Dans moins de 2 mois, nous présenterons la première de notre pièce estivale Le Noël du Campeur. Nous avons posé 3 questions à nos 2 co-auteurs et directeurs artistiques. Julie et Hugo portent plusieurs chapeaux, à vous de les découvrir…  

Julie Daoust – co-auteur, directrice artistique et comédienne

1. Julie, tu incarneras cet été dans la pièce Le Noël de le Campeur, le rôle de Mélanie Niquette, parle-moi de ton personnage ?

« Mélanie, c’est vraiment un beau personnage, très drôle et attachant. C’est une femme assez seule, qui cherche toujours la compagnie des autres. Elle veut à tout prix « faire partie de la game », mais en même temps, elle est un peu dans son monde, ce qui fait qu’elle n’est pas toujours adéquate.  En même temps, elle est d’un extrême enthousiasme. Tout ce qu’elle fait, elle le fait à 100%. Imaginez donc quelqu’un qui veut un peu trop, mais qui est inapproprié….cela donne lieu à plusieurs situations comiques. »

2.  Pourquoi accordes-tu ta confiance depuis plusieurs années déjà au Théâtre des Tournesols, autant comme comédienne qu’auteure ?

« C’est plutôt le Théâtre des Tournesols qui me donne sa confiance !  Avec M. Goyette et Hugo, nous avons établi un lien de profond respect au fil des ans. La confiance s’est bâtie peu à peu. Je sais aussi que nous faisons toujours tout pour donner le meilleur de nous-mêmes, je peux vraiment compter sur mes partenaires et ça c’est vraiment précieux. Je pense que, grâce à M. Goyette nous avons créé un climat où il fait bon être et où tout le monde se sent bien, autant les gens qui créent le spectacle que ceux qui l’écoutent. Le public est toujours heureux au Tournesols. Avec les gens qui viennent nous voir été après été, nous avons construit une belle relation. Nous les accueillons soir après soir, nous allons leur parler, ça aussi ça compte. Alors, comme auteurs, Hugo et moi on sait à qui on s’adresse, on sait pour qui on joue, c’est un grand privilège. »

3. Cette année, comment vois-tu ton rôle de directrice artistique, de co-auteur et de comédienne ?

« Cette année, comme c’est Hugo qui fait la mise en scène, nous avons choisi d’être vraiment les  chefs d’orchestre de notre spectacle. Nous connaissons notre public et nous voulons vraiment lui offrir une soirée à sa mesure. Je souhaite que les gens se déplacent pour nous voir, qu’ils continuent de nous être fidèles et de nous amener d’autres gens de la région. »

Hugo Turgeon – co-auteur, directeur artistique et metteur en scène

Hugo, pourquoi as-tu décidé de te consacrer uniquement à l’écriture et à la mise en scène de la pièce cette année ?

« Parce que c’est ce dont j’avais vraiment envie. J’avais le goût d’être devant au lieu d’être en avant. Mais surtout parce que je me sentais prêt. »

Pourquoi accordes-tu ta confiance depuis plusieurs années déjà au Théâtre des Tournesols, autant comme comédien qu’auteur ?

« Je suis tombé amoureux de la place dès que j’ai joué ici en 2004. Puis, quand j’ai rencontré M. Goyette, je sentais que ça circulait bien entre nous. Et après toutes ces années, ça va toujours bien. M. Goyette est un homme de cœur, d’une loyauté sans faille. Il nous fait toujours le privilège de nous dire la vérité, en plus de nous accorder sa confiance. On a fait nos premières armes d’auteur ici Julie et moi parce qu’il croit en la relève, et en nous. Et il est très bien accompagné par sa femme Léonie qui se dévoue elle aussi corps et âme dans ce théâtre. »

« Il faut dire aussi que je fais équipe avec Julie. Notre relation de travail, mais surtout notre relation d’amitié, s’est beaucoup développée depuis qu’on travaille ensemble au Tournesols. Elle fait maintenant presque toujours partie de mes projets.

Bref, il y a donc un lien de cœur. Et ça, c’est précieux. »

Quel défi auras-tu ou as-tu eu à surmonter en tant que metteur en scène de la pièce estivale 2012 ?

« Les défis sont déjà commencés. On est en plein travail… Il y en a plusieurs qui sont spécifiques au travail des chefs (être bien préparé, ouvert et à l’écoute des membres de son équipe, etc.) Mais je dirais que mon défi principal comme metteur en scène est de créer une équipe et un climat de travail ou les gens sont rigoureux, ouverts et fous. De ce côté, c’est très bien parti. On rit beaucoup. Et on travaille fort. »

La pièce estivale le Noël du Campeur est présentée au Théâtre des Tournesols tous les jeudis, vendredis et samedis du 15 juin au 1er septembre 2012.

Information : www.theatredestournesols.com  |  1.800.460.0133

Le Noël du Campeur

Il y a maintenant huit ans que Julie Daoust et Hugo Turgeon se sont joint, comme co-directeurs artistique du Théâtre d’été, à Léonie et Robert Goyette, propriétaires  du Théâtre des Tournesols. Heureux des résultats plus qu’intéressants, de l’enthousiasme des gens et du bonheur de donner vie à du théâtre en été, Julie et Hugo ont entrepris d’écrire des textes, pour lesquels ils ont obtenu de très bons commentaires. Pour leur cinquième création, Le Noël du campeur, ils ont réuni des personnages attachants, parfois entêtés et drôles à souhait. Les situations sont propices aux rires comme dans leurs oeuvres précédentes.

Humour, chant, danse, concours de talents, dinde et atocas sont pressentis à ce rendez-vous estival.

HISTOIRE DE LA PIÈCE

Le Camping familial des Meilleur est une institution dans la municipalité de Saint-Paul. Malheureusement, la ville souhaite l’exproprier pour une « cause d’utilité publique ». Comme l’a récemment appris son propriétaire, Gaétan Meilleur, ces raisons sont bidons, elles servent de prétexte pour que le terrain se retrouve entre les mains d’une méga porcherie. Les jours du camping sont donc comptés. Mais il n’a pas dit son dernier mot. En ultime recours, Claudette Lafleur, sa nouvelle amoureuse, une main de fer dans un gant d’acier, est nommée organisatrice en chef du camping. Ensemble, ils décident de faire de gros efforts et d’investir un peu d’argent pour gagner le concours du Noël du campeur, organisé par la nouvelle Association des campeurs de région. Le prix est accompagné d’une intéressante somme d’argent qui permettra à Gaétan d’acheter son terrain. Mais Claudette aura fort à faire pour coordonner les efforts de ceux qui lui viendront en aide. Elle fera donc appel à tous les autres campeurs, même à la voisine «fatigante» et «deux watts» Mélanie Niquette, et au très pessimiste frère de Gaétan, Mario Meilleur. Ce dernier sera accompagné de sa nouvelle amoureuse Morgan, une jolie américaine, extrêmement sensuelle, qui vient d’arriver au Québec. Personne ne la connaît, mais derrière ses airs sympathiques, elle poursuit des desseins douteux…

 

DISTRIBUTION

François-Étienne Paré — Gaétan Meilleur

Isabelle Drainville — Claudette Lafleur

Julie Daoust — Mélanie Niquette

Catherine De Sève — Morgan

François Godbout — Mario Meilleur

ÉQUIPE DE PRODUCTION

 Textes :  Julie Daoust et Hugo Turgeon

Direction artistique:   Julie Daoust et Hugo Turgeon

Conseillère à l’écriture :  Marie Michaud

Mise en scène :  Hugo Turgeon

Producteurs :  Robert et Léonie Goyette

Décors :   Serge Thibodeau

Costumes et accessoires : Pierrick Fréchette

Chorégraghies :   Catherine Ruel

Musique :  Jean-Sébastien Roux