François-Étienne Paré répond à nos questions !

Nous sommes heureux de vous présenter François-Étienne Paré. Il incarnera Géatan Meilleur, le propriétaire du Camping Meilleur, dans notre pièce estivale Le Noël du Campeur.

Découvrez cet homme polyvalent et de talents :

Tu reviens pour une deuxième fois au Théâtre des Tournesols. Il y a 7 ans, tu avais joué Pierre dans En attendant bébé. Cette année, tu joueras Gaetan Meilleur, le propriétaire du camping. Peux-tu nous décrire le personnage ?

« C’est un gars au grand coeur, aimable et qui aime faire rire les gens. C’est aussi un “homme à femmes”. Mais depuis qu’il a rencontré sa Claudette, il ne court plus les jupons… Il a ses petits défauts comme tout le monde, mais il est difficile de ne pas s’attacher à lui. Il est lui-même très attaché à son frère, à son monde et à son camping ! »

Tu as été 3 fois champion du monde d’improvisation, tu es aussi joueur et directeur artistique de la LNI. D’où vient cette passion?

« J’ai vu ce jeu-là à la télé dans les années 1980, et j’en suis devenu complètement amoureux ! J’ai tout de suite eu envie d’en faire. Heureusement, mes premières expériences ont été valorisantes ! Ça m’a permis de surmonter ma timidité et de me pousser à aller loin. C’est le plus grand “kick” d’adrénaline que je connaisse. C’est aussi fort que le bungee ou le parachute pour moi. J’espère pouvoir improviser longtemps. »

 Nous te voyons beaucoup comme animateur à la télévision, notamment dans La Revanche des Nerds et Devine combien je gagne. Qu’aimes-tu le plus en tant qu’animateur ?

« C’est un nouveau défi à chaque enregistrement. Les tournages sont intenses et demandent beaucoup de concentration. Le temps est compté. J’aime la variété, aussi. L’animation me permet également de communiquer avec beaucoup de gens d’un seul coup, et j’ai l’impression d’apprendre sans cesse. C’est une ben belle job ! »

 Nous te trouvons très polyvalent… tu joue au théâtre et dans les téléséries, tu animes, tu joue et dirige la LNI et bien plus. Au théâtre, qu’elle est pour le toi le défi d’être comédien ?

« C’est un combat avec moi-même ! Si je ne trouve pas ce que je cherche dans un personnage, ça m’angoisse. Et parfois, je passe toutes les représentations à me poser des questions ! Mais, la plupart du temps, c’est un charme. La comédie comporte ses règles, aussi, et c’est là le plus gros du travail. Le rythme est hyper important. Les répliques comiques sont comme des chansons. On ne peut pas les dire comme on veut. C’est elles qui décident ! L’autre défi, c’est de tout faire comme si on le faisait pour la première fois. Il faut chaque soir inventer de nouveau. »

Il jouera au Théâtre tous les jeudis, vendredis et samedis du 15 juin au 1er septembre dans Le Noël du Campeur.

Billetterie 1.800.460.0133  |  www.theatredestournesols.com

Source : Suzie Mallette

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s