Entrevue avec Julie Daoust et Hugo Turgeon – co-auteurs et directeurs artistiques du Théâtre d’été

Dans moins de 2 mois, nous présenterons la première de notre pièce estivale Le Noël du Campeur. Nous avons posé 3 questions à nos 2 co-auteurs et directeurs artistiques. Julie et Hugo portent plusieurs chapeaux, à vous de les découvrir…  

Julie Daoust – co-auteur, directrice artistique et comédienne

1. Julie, tu incarneras cet été dans la pièce Le Noël de le Campeur, le rôle de Mélanie Niquette, parle-moi de ton personnage ?

« Mélanie, c’est vraiment un beau personnage, très drôle et attachant. C’est une femme assez seule, qui cherche toujours la compagnie des autres. Elle veut à tout prix « faire partie de la game », mais en même temps, elle est un peu dans son monde, ce qui fait qu’elle n’est pas toujours adéquate.  En même temps, elle est d’un extrême enthousiasme. Tout ce qu’elle fait, elle le fait à 100%. Imaginez donc quelqu’un qui veut un peu trop, mais qui est inapproprié….cela donne lieu à plusieurs situations comiques. »

2.  Pourquoi accordes-tu ta confiance depuis plusieurs années déjà au Théâtre des Tournesols, autant comme comédienne qu’auteure ?

« C’est plutôt le Théâtre des Tournesols qui me donne sa confiance !  Avec M. Goyette et Hugo, nous avons établi un lien de profond respect au fil des ans. La confiance s’est bâtie peu à peu. Je sais aussi que nous faisons toujours tout pour donner le meilleur de nous-mêmes, je peux vraiment compter sur mes partenaires et ça c’est vraiment précieux. Je pense que, grâce à M. Goyette nous avons créé un climat où il fait bon être et où tout le monde se sent bien, autant les gens qui créent le spectacle que ceux qui l’écoutent. Le public est toujours heureux au Tournesols. Avec les gens qui viennent nous voir été après été, nous avons construit une belle relation. Nous les accueillons soir après soir, nous allons leur parler, ça aussi ça compte. Alors, comme auteurs, Hugo et moi on sait à qui on s’adresse, on sait pour qui on joue, c’est un grand privilège. »

3. Cette année, comment vois-tu ton rôle de directrice artistique, de co-auteur et de comédienne ?

« Cette année, comme c’est Hugo qui fait la mise en scène, nous avons choisi d’être vraiment les  chefs d’orchestre de notre spectacle. Nous connaissons notre public et nous voulons vraiment lui offrir une soirée à sa mesure. Je souhaite que les gens se déplacent pour nous voir, qu’ils continuent de nous être fidèles et de nous amener d’autres gens de la région. »

Hugo Turgeon – co-auteur, directeur artistique et metteur en scène

Hugo, pourquoi as-tu décidé de te consacrer uniquement à l’écriture et à la mise en scène de la pièce cette année ?

« Parce que c’est ce dont j’avais vraiment envie. J’avais le goût d’être devant au lieu d’être en avant. Mais surtout parce que je me sentais prêt. »

Pourquoi accordes-tu ta confiance depuis plusieurs années déjà au Théâtre des Tournesols, autant comme comédien qu’auteur ?

« Je suis tombé amoureux de la place dès que j’ai joué ici en 2004. Puis, quand j’ai rencontré M. Goyette, je sentais que ça circulait bien entre nous. Et après toutes ces années, ça va toujours bien. M. Goyette est un homme de cœur, d’une loyauté sans faille. Il nous fait toujours le privilège de nous dire la vérité, en plus de nous accorder sa confiance. On a fait nos premières armes d’auteur ici Julie et moi parce qu’il croit en la relève, et en nous. Et il est très bien accompagné par sa femme Léonie qui se dévoue elle aussi corps et âme dans ce théâtre. »

« Il faut dire aussi que je fais équipe avec Julie. Notre relation de travail, mais surtout notre relation d’amitié, s’est beaucoup développée depuis qu’on travaille ensemble au Tournesols. Elle fait maintenant presque toujours partie de mes projets.

Bref, il y a donc un lien de cœur. Et ça, c’est précieux. »

Quel défi auras-tu ou as-tu eu à surmonter en tant que metteur en scène de la pièce estivale 2012 ?

« Les défis sont déjà commencés. On est en plein travail… Il y en a plusieurs qui sont spécifiques au travail des chefs (être bien préparé, ouvert et à l’écoute des membres de son équipe, etc.) Mais je dirais que mon défi principal comme metteur en scène est de créer une équipe et un climat de travail ou les gens sont rigoureux, ouverts et fous. De ce côté, c’est très bien parti. On rit beaucoup. Et on travaille fort. »

La pièce estivale le Noël du Campeur est présentée au Théâtre des Tournesols tous les jeudis, vendredis et samedis du 15 juin au 1er septembre 2012.

Information : www.theatredestournesols.com  |  1.800.460.0133

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s